Aller au contenu principal
Espace pro

6 métiers pour travailler dans le sport

Date de création
4 minutes

Rubrique

Secteur d'activité

Article
6 métiers pour travailler dans le sport

Tour de France, Jeux olympiques, US Open, Coupe du monde féminine de rugby… Le sport est à la Une cet été. Vous n’êtes pas un compétiteur de haut niveau mais le secteur vous attire ? Découvrez 6 métiers pour travailler dans le sport. 

Cours de char à voile
Les sports nautiques, un atout de la région © Phovoir.com

Bonne nouvelle : il n’y a pas besoin d’être un·e sportif·ve de haut niveau pour travailler dans le sport. De nombreux métiers existent en lien avec les activités physiques. On trouve des professionnel·le·s dans l’animation sportive, la vente de matériel, l’encadrement de structures, l’organisation d’événements ou encore le suivi médical des sportifs. Point commun entre tous : un intérêt certain pour le sport. Atout important mais pas suffisant. D’autres compétences sont essentielles selon le métier que l’on vise : pédagogie, connaissances techniques, capacités relationnelles ou sens de l’organisation.  Zoom sur 6 métiers en lien avec le sport...

Sportifs mais pas seulement

Éducateur·trice sportif·ve
Tennis, gymnastique, football, judo, boxe, roller, escalade ou multisports... L'éducateur sportif initie ou entraîne des publics variés dans une ou plusieurs disciplines. Il adapte toujours ses cours aux caractéristiques de ses élèves (niveau sportif, âge, motivation...). Pédagogue, il sait mettre en confiance, donner des conseils personnalisés, faire preuve d'écoute, de patience et d'autorité.

Conseiller·ère sportif·ve en salle de remise en forme
Tantôt il encadre un cours de step, de cycling ou de cardio-training, tantôt il fait du conseil personnalisé sur le plateau de musculation. Le conseiller sportif sait communiquer son enthousiasme à la clientèle de son club. En tenant compte de l'âge, de la condition physique et de l'objectif de l'usager, il établit un programme d'entraînement sur mesure, efficace et sans danger pour la santé.

Accompagnateur·trice de tourisme équestre
Cavalier émérite et animateur, l'accompagnateur de tourisme équestre transmet sa passion de la nature à des cavaliers amateurs, le temps d'une sortie, qu'elle soit de quelques heures ou de quelques jours. Il adapte le parcours au groupe et prépare les étapes avec soin. 

Chargé·e de projet événementiel
Congrès, festivals, rencontres sportives, salons professionnels ou séminaires … C'est le chargé de projet événementiel qui conçoit et réalise ces opérations de communication. Il élabore le planning des actions et suit le budget. Il gère la logistique du projet, choisit les prestataires, les fournisseurs, les intervenants. Il doit faire preuve de créativité et d'originalité dans ses propositions pour marquer les esprits lors de l'événement.

Vendeur·euse d’articles de sport
Dans un magasin de sport, le vendeur accueille et conseille les clients en fonction de leurs besoins. La chaussure la plus adaptée pour du running, la combinaison de plongée pour le surf, le vélo tout terrain pour enfant…  Il connaît parfaitement les produits, leurs caractéristiques techniques et leurs conditions d’utilisation. Le vendeur d’articles de sport est souvent lui-même un sportif affecté dans un rayon en lien avec sa discipline.

Professeur·e en activité physique adaptée
Spécialiste de l'activité physique, de la santé et du handicap, le professeur en activité physique adaptée intervient auprès de personnes dont les aptitudes physiques, psychologiques ou les conditions sociales réduisent l’activité physique. Ses connaissances en anatomie, santé, handicap, activités physiques lui permettent d'évaluer les capacités des participants pour leur proposer des activités leur permettant de progresser.

Une région sportive

La Bretagne est la 2e région sportive française en termes de licenciés sportifs, avec des disciplines variées. 
Top 10 des sports pratiqués en Bretagne :
1 - le football (149 499 licencié·e·s)
2 - le tennis (42 118)
3 - l’équitation (33 475)
4 - le basketball (32 902)
5 - le judo – jujitsu (26 869)
6 - la voile (26 376)
7 - l’Athlétisme (18 157)
8 - la randonnée pédestre (17 113)
9 - le golf (16 452)
10 - le badminton (13 157)

Le secteur est majoritairement associatif (les associations représentent 60% des contrats) avec des emplois concentrés autour du métier de moniteur et d’éducateur sportif. Le secteur privé se développe également du fait de la croissance des centres de culture physique. Leur nombre a ainsi doublé entre 2010 et 2017. 
Outre la pratique sportive locale, la région se distingue par l’importance de la pratique sportive liée au tourisme. Près de 63% des touristes pratiquent ainsi une activité sportive au premier rang desquelles la randonnée, le nautisme et le cyclotourisme. 
La Bretagne compte 4 386 salariés dans le sport et 1 273 établissements. Beaucoup de professionnels du secteur travaillent pour plusieurs structures, 39% des postes seulement étant à temps plein, 59% étant en CDI.
Côté formations, sur les 1694 diplômes du sport délivrés dans la région en 2017, la moitié sont des BPJEPS (Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport). L’autre moitié représente majoritairement des diplômés issus de la filière STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Sources : « Étude prospective régionale Emploi Formation », décembre 2020, AFDAS et « Fiche régionale du sport 2020– Bretagne », INJEP.
 
Retour en haut de page