Aller au contenu principal
Espace pro

Tourisme : zoom sur 5 métiers au service du patrimoine

Date de création
Date de modification
3 minutes

Secteur d'activité

Article
Tourisme : zoom sur 5 métiers au service du patrimoine

Maritime, culturel, architectural ou naturel, le patrimoine breton est riche et diversifié. Les activités proposées aux touristes y sont nombreuses et beaucoup de professionnels travaillent dans ce secteur. Ces postes représentent 6,9 % de l’emploi breton*.

Des kayakeurs à Ploumanac'h.
Des kayakeurs à Ploumanac'h. © Phovoir.com

Plages, festivals, aquariums ou encore parcs d’attraction : de nombreux·ses professionnel·le·s travaillent à la valorisation, la préservation ou l’animation de tous ces sites ou événements. Petit tour d’horizon de 5 métiers dans ce domaine.

Community manager

Expert des réseaux sociaux, ce professionnel est devenu en quelques années indispensable dans toute équipe en charge d’un lieu touristique ou d’un événement culturel. Il alimente, par exemple, la page facebook et le compte instagram, répond aux questions des internautes, anime sa communauté d’abonnés, etc. Il doit être réactif et assurer une bonne veille dans son secteur pour trouver ou créer de nouveaux contenus qui vont attirer sur internet mais aussi vers les lieux touristiques IRL (in the real life, dans la vraie vie !). Des compétences en marketing pour renforcer la stratégie de l’entreprise et des qualités de pédagogue pour former ses collègues sont également recherchées.

 

Répartition de l'emploi salarié touristique par département

Educateur·trice sportif·ve

Moniteur de surf, de planche à voile ou encore de paddle, en Bretagne, de nombreux éducateurs sportifs travaillent dans le nautisme. Ce professionnel peut être employé par une association, un club sportif mais aussi par une mairie. L’éducateur sportif peut donner des cours collectifs ou individuels, à des enfants ou des adultes, débutants ou expérimentés. Il doit s’adapter à des publics variés, être à l’écoute, en bonne forme physique et s’informer sur sa discipline pour connaître les nouvelles tendances. Dans une petite structure, il peut également être amené à assurer des tâches d’encadrement de bénévoles, de gestion des inscriptions ou des plannings.

Guide conférencier.ère

Dans un musée, une ville mais aussi en bord de mer ou en forêt, le guide conférencier emmène les touristes à la découverte d’un site. Il les accompagne, en individuel ou en groupe, petits ou grands. Il doit maintenir l’attention de son auditoire et connaître son sujet sur le bout des doigts pour répondre à toutes les questions. Il est capable de s'exprimer en plusieurs langues et travaille généralement en indépendant. En Bretagne, certains guides sont des conteur.ses, notamment en Brocéliande, dans les Monts d’Arrée ou à Carnac. Ils proposent sur ces territoires emplis de légendes et de mystères, des visites guidées alternant faits historiques et contes.

Ingénieur·e du son

Professionnel indispensable au bon déroulement de tous les concerts ou spectacles de l’été, l’ingénieur·e du son a en charge de multiples tâches : choix du matériel audio, installation avant le spectacle, réglages lors des répétitions, mixage pendant le concert, etc. Il peut également travailler en studio sur le mixage et le mastering d’album, par exemple. L’ingénieur du son peut être salarié ou intermittent. Ce métier implique des périodes de travail et des horaires parfois irréguliers.  

Responsable Développement durable

Chargé·e de mission tourisme durable, référent·e RSE (responsabilité sociétale des entreprises), chargé·e de la transition écologique ou de l’économie circulaire, ce nouveau métier peut porter plusieurs noms et existe dans de nombreux domaines. Dans le tourisme, ce professionnel a pour objectif de rendre nos pratiques plus vertueuses. Il doit ainsi prendre en compte les modes de transports, la gestion des déchets et la production locale dans chaque nouvelle animation mise en place. Il peut travailler dans la fonction publique mais aussi dans le secteur privé. Certains centres de vacances ou grands parcs de loisirs peuvent en effet créer un poste spécifique pour répondre aux attentes de leurs visiteurs.

* Source : Insee - fichier tous salariés (DADS-DSN) 2019 en partenariat avec les comités régionaux du tourisme

Panneau d'information
Retour en haut de page