Aide à la mobilité (Pôle emploi)

  • Besoin:
    Libellé GREF
    Financer les coûts annexes d'une formation (hébergement, transport,...)
Public
Pictogramme En recherche d’emploi
En recherche d’emploi

Bénéficier d’une aide pour financer vos frais de déplacement ou d’hébergement et les frais de repas dans le cadre d’une formation.

Description

Etes-vous concerné ?
En premier lieu, vous devez vous trouver dans l’une des situations suivantes :

  • vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’assurance chômage ;
  • vous êtes indemnisé au titre de l’assurance chômage mais vous percevez une allocation de chômage (ARE) ;
  • votre formation doit faire partie des catégories suivantes :
    • formation financée par Pôle emploi : AFC, POEI, AFPR, AIF ;
    • financée par un Opco dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle ou dans celui d’une POEC.

En second lieu, l’aide à la mobilité nécessite que la formation suivie se trouve à plus de 60 km ou deux heures de trajet aller-retour du lieu de votre résidence.
Quel est le montant de l’aide ?
Frais de déplacement : le montant de la prise en charge des frais de déplacement est calculé sur la base d’une indemnité kilométrique égale à 0,20 € par kilomètre parcouru, multiplié par le nombre de kilomètres aller-retour. Cette aide peut également être effectuée sous forme de bons de transport.

Frais d’hébergement : la prise en charge des frais d’hébergement correspond aux frais réellement engagés, dans la limite de 30 € la nuitée.

Frais de repas : la prise en charge des frais de repas est d’un montant forfaitaire de 6 € par jour.

Ces frais sont pris en charge pendant toute la durée de votre formation. Cependant, vous ne pouvez bénéficier de l’aide à la mobilité, tous types de situations confondus (formation, mais aussi recherche et reprise d’emploi), que dans la limite d’un plafond annuel de 5000 €.
Quels sont vos droits et vos obligations ?
Vous devez demander cette aide à la mobilité par un formulaire de Pôle emploi dans le mois qui suit votre entrée en formation.
Cette aide vous est versée après réception de :

  • votre facture du titre d’abonnement de transport en commun (ou du billet unitaire). Aucun justificatif n’est demandé en cas d’utilisation d’un véhicule personnel ;
  • votre quittance de loyer ou factures d’hôtel pour l’hébergement.

Réseau à contacter

Source :

Centre Inffo