Retour

Conducteur.trice offset

Sans niveau spécifique
  • Analyser le fonctionnement de la production et informer son environnement de travail : à partir du moment où le dossier de fabrication est mis à sa connaissance, le conducteur doit analyser son contenu pour évaluer la faisabilité d'une commande au vu de ses connaissances de la technologie offset. Il peut être amené à échanger des informations avec d'autres professionnels (notamment en amont et en aval de la chaîne graphique) et doit pouvoir évaluer et communiquer les conséquences d'un dysfonctionnement sur la production mais également sur l'environnement.
  • Préparer une production : conformément au dossier de fabrication et en lien avec le prépresse, le conducteur rassemble le matériel nécessaire à l'impression : encre, solution de mouillage, encriers, plaques et supports. Il en contrôle la qualité et prépare également la presse : l'état de celle-ci est vérifié et les réglages appropriés à la commande réalisée (réglage des rouleaux de mouillage et d'encrage, calage des plaques, réglage de la recette, des pressions, des marges, de la réception, du passage papier). Cela permet d'obtenir le Bon A Rouler, exemplaire conforme au modèle de référence qui valide les réglages effectués.
  • Réaliser la production : le conducteur gère la production et surveille le processus de manière à garantir l'adéquation entre les feuilles tirées et le bon à rouler, en procédant si nécessaire à un ajustement des réglages en cours de production.
  • Contrôle la production : le conducteur prélève des feuilles en sortie de presse pour vérifier régulièrement de maintien de la qualité et évalue la conformité du produit avec le dossier de fabrication (teinte, marge des feuilles...). Ces informations sont consignées sur les relevés de contrôle des fiches de travail.
  • Entretenir les équipements : avant et après le tirage, le conducteur doit être en mesure de remettre en état sa presse ainsi que son poste de travail. Cet entretien va du nettoyage des organes de la presse au changement des rouleaux de mouillage et d'encrage, ou du blanchet, en passant par le contrôle des niveaux et des sécurités de la machine.
  • Organiser le travail : un certain nombre de procédures, consignes et modes opératoires doivent être respectés par le conducteur à toutes les étapes de la production. Il s'agit notamment d'appliquer les règles relatives à l'hygiène et à la sécurité (utilisation de produits et machines) ainsi qu'à la qualité (normes d'hygrométrie).
  • Communiquer : de par son inscription au sein du processus de production, le conducteur doit pouvoir communiquer et rendre compte de ses différentes activités et ce face à des interlocuteurs variés (professionnels du prépresse, de la finition, mais également de la maintenance, commerciaux, voire clients).

établissements

Trouver un conseiller près de chez vous
Retour en haut de page