Aller au contenu principal
Espace pro

Handicap : quelles aides pour les travailleurs et demandeurs d’emplois ?

Date de création
Date de modification
2 minutes

Rubrique

Article
Handicap : quelles aides pour les travailleurs et demandeurs d’emplois ?

Le chômage touche davantage les personnes en situation de handicap que les autres. Avec la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), vous pouvez bénéficier d’aides spécifiques.

Une personne sourde communique avec sa collègue par visio
Handicap : quelles aides pour les travailleurs et demandeurs d’emplois ? © Alina Hvostikova/Stocksy - stock.adobe.com

Le chômage touche davantage les personnes handicapées que l’ensemble de la population : 18% contre 9 % [1].  Pour favoriser la recherche ou le maintien de votre emploi, vous pouvez demander une RQTH (Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé). Celle-ci vous permettra de bénéficier d’un accompagnement et d’aides spécifiques. Cette reconnaissance reste toutefois une décision personnelle, vous n’êtes en aucun cas dans l’obligation de la demander

Le soutien du réseau Cap Emploi 

Avec la RQTH, vous pourrez bénéficier des services de Cap emploi. Cette structure a en charge l’accompagnement, le suivi durable et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Le réseau accompagne plus de 220 000 personnes en situation de handicap et environ 150 000 employeurs chaque année. 

Selon votre âge ou votre situation, l’accompagnement pourra toutefois être réalisé directement par Pôle emploi ou par les Missions locales

Les aides de l’Agefiph et du Fiphfp

L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) et le Fiphfp (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) peuvent fournir des aides financières qui concernent la recherche d’emploi, l’évolution professionnelle, l’adaptation de votre poste de travail, des aménagements pour les déplacements, etc. 

L’obligation d’emploi : un dispositif obligatoire pour les entreprises

Toutes les entreprises de plus de 20 salariés doivent embaucher au moins 6% de travailleurs handicapés. Il peut s’agir de personnes qui ont une RQTH mais d’autres situations sont prises en compte. A défaut, les organismes doivent verser une contribution à l’Urssaf ou à la Caisse générale de sécurité sociale.


[1] Les personnes handicapées et l’emploi — Chiffres clés, juin 2019, Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) 

Retour en haut de page