Aller au contenu principal
Espace pro

Qu’est-ce que l’artisanat ?

Date de création
Date de modification
3 minutes

Sommaire du dossier

Article
Qu’est-ce que l’artisanat ?

Quelle est le point commun entre un·e boulanger·ère, un·e serrurier·ère et un·e ambulancier·ère ? Bien qu’appartenant à des secteurs d’activité différents, ce sont tous des artisan·e·s. Zoom sur ce statut répandu mais finalement assez méconnu.

Main qui marque les pâtons
L'alimentation, un des secteurs principaux de l'artisanat © DDP - Unsplash

Menuisier·ères, maroquinier·ères, boucher·ères ou coiffeur·euses… Les artisans font partie de notre vie quotidienne. On fait appel à eux pour se nourrir, construire nos logements ou encore réparer nos voitures. Difficile pourtant de se représenter précisément l’artisanat tant les emplois qu’il regroupe sont variés. Le point pour mieux comprendre cette famille de métiers. 

4 secteurs principaux

Comment reconnaît-on une entreprise artisanale ? D’abord par sa taille. L’artisanat rassemble de très petites entreprises. Celles-ci ne doivent pas employer plus de 10 salarié·e·s lors de leur création. Fin 2017, selon l’Insee, 91 % des entreprises artisanales comptaient 5 salariés ou moins, et pour 76 % d’entre elles, 0 ou 1 salarié. 
Autre critère : le secteur d’activité. Ces entreprises relèvent de 4 secteurs principaux : l’alimentation, la production, le bâtiment et les services. Elles peuvent exercer une activité de production (maçonnerie, fabrication de meubles ou de bijoux…), de transformation (boucherie, charcuterie…), de réparation (plomberie, horlogerie…) ou encore de prestation de services (coiffure, blanchisserie…). Une liste officielle recense ainsi les activités relevant de l’artisanat et de l’artisanat d’art.  
 

Un titre encadré par la loi

D’autres conditions doivent encore être remplies pour se déclarer « artisan ». En France, le terme est encadré par une loi et un décret. Les artisans sont ainsi indépendants (ils travaillent à leur propre compte) et doivent être inscrits au Répertoire des Métiers, le registre public des entreprises artisanales. 
Ils doivent enfin posséder un CAP, un BEP, ou un titre enregistré au RNCP (le Répertoire national des certifications professionnelles) d'un niveau au moins équivalent, ou encore avoir une expérience professionnelle dans le métier de 3 années au moins.
 

L’artisanat en Bretagne

En Bretagne, l’artisanat occupe une place importante dans l’économie puisqu’il représente 36 % du total des entreprises de la région et 14 % du total de l’emploi. Au 1er janvier 2021, la région comptait ainsi 71 900 entreprises artisanales.

Les chiffres de l'artisanat en infographies

 

Source : L’artisanat en Bretagne, indicateurs clés, année 2021, Chambre de métiers et de l’Artisanat Bretagne

Panneau d'information
Retour en haut de page