Aller au contenu principal
Espace pro
Retour

Licence 1 mention administration économique et sociale

Niveau Licence, Licence Pro Formation potentiellement éligible au CPF
Objectifs
La licence AES a vocation à former des professionnels polyvalents dans les domaines du droit, de l’économie, de la gestion, des statistiques... qui soient en mesure de mobiliser, en situation complexe, des grilles de lecture multiples empruntées à des univers de pensée différents (science politique, aménagement, sociologie...) ; qui soient également familiers des techniques de communication (expression écrite et orale, informatique, langues étrangères).

Savoir-faire et compétences
- Identifier les fonctions d’une organisation publique ou privée et ses relations avec l’ensemble de ses parties prenantes.
- Savoir mobiliser les théories, concepts, langages du droit, de l’économie et des sciences sociales.
- Observer, décrire et évaluer le fonctionnement d’une organisation dans son environnement économique, juridique et social.
- Disposer d’une bonne capacité rédactionnelle
- Utiliser les outils, méthodes et langages fondamentaux (techniques quantitatives et informatiques) appliqués aux sciences sociales.
Il est attendu des candidats en licence Mention ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE (AES) :

1.  Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression orale et écrite afin de pouvoir argumenter un raisonnement. Cet attendu marque l’importance, pour la filière AES, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale, par le candidat, qui doit posséder les fondamentaux de la langue : orthographe, grammaire, syntaxe et vocabulaire. La langue française doit en outre pouvoir être utilisée par le candidat pour produire une argumentation structurée, même relativement simple (cette compétence ayant vocation à être renforcée à l’université), et pour raisonner sur des concepts.
2. Disposer de compétences mathématiques indispensables à la gestion et à l’économie. Cet attendu marque l’importance, pour la filière AES, de la maîtrise des raisonnements mathématiques essentiels notamment pour appréhender les enseignements relevant de l’économie et de la gestion. Le niveau attendu en mathématiques n’est évidemment pas aussi élevé que dans les disciplines scientifiques dures, ni même qu’en licence d’Economie et de gestion, où la proportion des enseignements fondés sur des connaissances mathématiques est plus élevée.
3. Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail. Cet attendu marque l’importance, pour la filière AES, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de filières universitaires, la formation en licence d’AES laisse une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. L’encadrement est souple ; seule une partie limitée des enseignements est obligatoire et donne lieu à des rendus obligatoires de travaux (les travaux dirigés).
4. Etre intéressé par les questions sociétales et être ouvert au monde. Cet attendu marque l’importance, pour la filière AES, que le candidat ait un niveau minimum de curiosité pour la société et le monde qui l’entoure. La formation en licence AES ne peut en effet être déconnectée des réalités sociales et culturelles. En outre, cette formation s’inscrit nécessairement dans un contexte européen et global qui implique, au cours du cursus, d’étudier d’autres systèmes que le système national. Une telle approche dans un contexte global requiert de maîtriser au minimum une langue étrangère, en particulier l’anglais.
Licence mention administration économique et sociale

Sessions

Retour en haut de page