Aller au contenu principal
Espace pro
Retour

Master 2 Santé publique parcours Méthodes et outils en santé publique environnementale (Meteore)

Niveau Master, Ingénieur, Doctorat Formation potentiellement éligible au CPF
La formation doit permettre aux professionnels de mettre en œuvre des méthodes et outils adaptés en réponse aux besoins des décideurs en santé environnementale.

Compétences visées

À l’issue du parcours de formation, au-delà des compétences transverses d’analyse en santé publique, de gestion de projet, de communication, les apprenants seront en capacité de :
•    Réaliser un état des lieux, sur un territoire ou sur une population, des déterminants environnementaux de la santé
•    Évaluer (identifier et quantifier) les impacts sur la santé, bénéfiques et néfastes, de facteurs environnementaux en lien avec une politique, un projet ou une situation
•    Informer sur les impacts sanitaires des déterminants environnementaux et sur les risques
•    Promouvoir, accompagner, définir ou piloter une politique, projet ou action favorable à la santé
•    Contribuer à la sécurité sanitaire?par la surveillance de la santé et de ses déterminants environnementaux et investiguer leurs dégradations

Les diplômés du parcours Meteore peuvent par exemple travailler sur les projets suivants :
•    Diagnostic de la qualité de l’air dans un parc de bâtiments ;
•    Évaluation des impacts sur la santé d’un aménagement urbain ;
•    Diagnostic des forces et faiblesses d’une communauté de communes en matière ; d’environnement et de santé ;
•    Coordination d’expertise sur une thématique au sein d’une agence de sécurité sanitaire ;
•    Évaluation des risques sanitaires liés à une pollution ;
•    Lobbying pour influencer une politique régionale en faveur d’un environnement favorable à la santé ;
•    Conception ou évaluation d’une politique de réduction des expositions aux produits chimiques dans des crèches municipales ;
•    Surveillance de l’incidence de la leptospirose en lien avec des activités nautiques ;
•    Investigation d’un cluster de maladies en lien possible avec une contamination de l’environnement ;
•    Caractérisation des enjeux sanitaires associés aux voies cyclables dans un département ;
•    Surveillance environnementale et sanitaire d’une épidémie de dengue.

Débouchés

Chargé de mission, de projet, d’étude sur des territoires, aménagements, pathologies, risques ou menaces au sein d’une agence internationale (Agence européenne des produits chimiques…) ou nationale (Santé Publique France, Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)…) de sécurité sanitaire, d’une agence régionale de santé, d’un observatoire régional de santé, d’un bureau d’étude, d’une collectivité territoriale ou d’une entreprise.

Poursuite du parcours de formation : une poursuite en doctorat est possible.
<
Parcours de formation se décline en unités d’enseignement :
•    Introduction à la santé publique environnementale (Introduction à la santé environnementale, déterminants de santé, perceptions et comportements types d’actions publiques, enjeux de la recherche, acteurs en santé publique environnementale)
•    Analyse des impacts sanitaires de l’environnement (Épidémiologie environnementale, évaluation d’impact en santé, des dangers, des expositions et des risques sanitaires, évaluation quantitative des impacts sanitaires, valorisation économique des impacts)
•    Diagnostic territorial en santé environnementale (Recueil, analyse et présentation des indicateurs environnementaux et sanitaires, animation territoriale et mobilisation d’acteurs, identification des priorités d’action locales)
•    Stratégies et méthodes d’intervention en prévention et promotion de la santé (Changement de comportements, empowerment et participation sociale, plaidoyer et marketing social, mobilisation des données probantes, transfert de connaissances dans les interventions)
•    Plaidoyer, processus de changement des politiques publiques et de santé (Plaidoyer, lobbying, politiques publiques, déterminants commerciaux de la santé, stratégies, communication)
•    Evaluation d’actions et programmes (Démarches d’évaluation et leurs enjeux, analyse de la logique d’action d’une intervention, étapes de la démarche d’évaluation, les différentes approches et méthodes)
•    Surveillance sanitaire (Surveillance sanitaire en France, en Europe et dans le monde, conception, mise en œuvre et évaluation d’un système de surveillance, analyse des données produites par un système de surveillance pour décrire, alerter et évaluer)
•    Investigation épidémiologique (Epidémiologie d’intervention, les différentes étapes d’investigation d’une épidémie : évaluation du signal sanitaire, recueil et analyse des données, identification de mesures de prévention et communication des résultats
•    Surveillance sanitaire et investigation : spécificités en santé environnementale (Analyse critique de la surveillance clinique et environnementale, méthodes spécifiques d’investigation de situations épidémiques environnementales)
•    Projet transversal (Projet de groupe à partir d’une véritable commande d’un organisme avec production d’un rapport et d’une présentation)
•    Mémoire et stage (ou apprentissage pour les apprentis) de 20 semaines minimum sur une problématique de santé environnementale


Master mention santé publique

Sessions

Retour en haut de page