Retour

Dispositif Dynamique d'Insertion - 3D

Sans niveau spécifique
Afin de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes en situation de rupture, le 3D dispose de supports formatifs et techniques multiples (cuisine, ateliers d’expression, soutien scolaire, activités psychopédagogiques, éducation à la vie sociale, activités sportives, informatique), en interne et en externe, en s’appuyant sur les réseaux de proximité en collaboration avec d’autres dispositifs de protection de l’enfance, les dispositifs de formation de droit commun, les entreprises. 
Le dispositif 3D est dans son organisation et sa proposition d’intervention auprès des jeunes ciblés (stagiaires, âgés de 16 à 21 ans) un outil d’expérimentations pour qu’ils/elles retrouvent un champ des possibles dans la construction d’un projet professionnel.


A l’instar d’autres actions de formation de la Région Bretagne, le dispositif 3D est conçu comme une réponse adaptée de territoire et particulièrement pour des jeunes dont le parcours a parfois été marqué par des difficultés multifactorielles, il est aussi une passerelle permettant à des jeunes de valider un projet professionnel et d’être accompagnés dans le développement de compétences permettant d’intégrer des dispositifs ouverts à tous, de réintégrer des cursus de l’Education Nationale et/ou d’entrer dans le monde du travail.
 
Sur une durée de 6 mois, les jeunes sont accueillis sur la base d’un emploi du temps propice à susciter l’envie de suivre une formation et leur (re) donner confiance. Ils participent ainsi à divers ateliers (techniques, savoirs divers) tels que la cuisine, le sport, des ateliers de type mosaïque ou couture, des projets de solidarité et des démarches en lien avec leur projet professionnel qui se dessine (recherche de stages et autres mises en situations professionnelles). Le parcours est alors pensé alternant du collectif et de l’individuel et un va-et-vient permanent entre le dispositif 3D et le monde du travail. La pédagogie de cette action de formation est fondée sur l’expérimentation. En ce sens, le 3D est un espace qui permet de démystifier l’échec (souvent vécu lors du parcours scolaire), un espace où l’erreur est permise. Les éducateurs encadrants, guident ainsi les jeunes qui vont s’essayer à des postures professionnelles, faire des constats de leurs forces et leurs faiblesses pour pouvoir acquérir et/ou consolider des compétences et des capacités qui peuvent/pourront être mobilisées dans leurs expériences à court/moyen/long terme. Il n’est pas de prérequis nécessaire, les supports et ateliers à l’œuvre sont pensés pour (re) mobiliser le jeune à une place d’acteur de son parcours de vie qui intègre la dimension socioprofessionnelle dans laquelle s’inscrit pleinement le 3D.

établissements

Trouver un conseiller près de chez vous
Retour en haut de page