Agent/e d'exploitation de l'eau

  • Synonyme : agent/e d'entretien des réseaux d'eau potable et d'assainissement agent/e d'exploitation en station d'épuration agent/e de la qualité de l'eau agent/e de réseau d'eau fontainier/ère

Concourir à assurer la bonne qualité et la bonne distribution de l'eau, c'est la mission de l'agent d'exploitation. Il vérifie les installations, participe à l'entretien du réseau d'eau, effectue des contrôles... pour éviter les fuites ou les contaminations.

Niveau d'étude minimal requis

Niveau CAP, BEP

Statut professionnel

fonctionnaire ; salarié

Entretenir les réseaux d'eau

L'agent d'exploitation de l'eau assure l'entretien préventif et curatif des différents réseaux d'eau potable et d'assainissement. Sur le réseau d'eau potable, il peut réaliser le branchement des nouveaux clients, poser des conduites et des compteurs, s'occuper de la mise en pression de l'eau, du rinçage et de la désinfection des tuyaux. Il visite les réservoirs, relève les compteurs, s'assure du bon fonctionnement général des installations.

Régler et réparer

Sur les directives des techniciens, il est amené à faire des travaux de réparation en cas de fuite d'eau ou de panne des machines de pompage, par exemple. Il réalise des réglages de machines, purge des vannes, répare des tuyaux, vérifie l'état des pompes, change des joints d'étanchéité etc. Il assure l'entretien des réseaux par le curage et contrôle le niveau de qualité de l'eau.

Pour une eau de qualité

Cet ouvrier qualifié travaille dans les services de traitement et de distribution des eaux potables et industrielles, dans les services de collecte et de traitement des eaux usées Selon les cas, il exerce en laboratoire d'analyse de l'eau industrielle, en station d'épuration ou sur une station de traitement de l'eau potable... Il participe au bon fonctionnement des installations permettant de traiter l'eau potable ou les eaux usées.

En équipe

L'agent d'exploitation de l'eau travaille généralement au sein d'une petite équipe composée de plusieurs agents. Il travaille sous la direction d'un chef d'équipe, d'un technicien d'exploitation de l'eau. Il est amené à travailler en extérieur ou sous terre pour vérifier les réservoirs et les canalisations.

Parfois en horaires décalés

Ses horaires sont réguliers mais il peut être amené à assurer des astreintes, le réseau d'eau potable devant fonctionner 24 h/24. Dans les industries, la continuité du service est également assurée. Une eau contaminée, à la source ou au moment du rejet, pourrait avoir de graves conséquences sur l'environnement !

Dans le privé

Dans le secteur privé, il travaille principalement dans une entreprise de distribution de l'eau. Il peut aussi exercer au niveau de la station d'épuration d'une usine de fabrication, au sein des ateliers de production ou en laboratoire, en fonction du périmètre de son poste ou de la phase de travail dans laquelle il se situe.

Ou dans la fonction publique

Il peut également avoir un poste d'agent d'entretien des réseaux potables et d'assainissement dans les collectivités locales qui gèrent un réseau. Il est alors un adjoint technique, fonctionnaire de catégorie C.

Des savoirs concrets

L'agent d'exploitation de l'eau a acquis des compétences en plomberie pour l'entretien des tuyaux, en mécanique pour l'entretien des pompes, en traitement de l'eau pour réaliser les tests d'analyse d'échantillons de l'eau mais aussi en électricité et en électronique pour assurer la maintenance courante de certaines machines. Il connaît les différentes étapes à suivre pour poser ou déposer un compteur d'eau.

De la rigueur

Il ne doit pas négliger les conditions de sécurité à respecter lorsqu'il intervient sur un réseau. La plupart des infrastructures enterrées étant proches, il existe des risques d'accident électrique ou liés au gaz. Il doit également prendre en compte la circulation routière et sa présence doit être signalée par des panneaux lorsqu'il intervient sur les canalisations.

Des qualités relationnelles

Plus généralement il doit être capable d'organiser son travail en faisant preuve d'autonomie et de polyvalence. Il a également le sens du travail en équipe et est capable de rendre compte de ses interventions au technicien ou au chef d'équipe.

Pour devenir agent d'exploitation de l'eau, il faut posséder au moins un CAP, voire un bac professionnel.

Après la 3e

CAP agent de la qualité de l'eau ; monteur en installations sanitaires

Niveau bac

Bac professionnel procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons

Salaire

Salaire du débutant

À partir du Smic.

Intégrer le marché du travail

Au sein des collectivités publiques

Les emplois se trouvent dans les collectivités locales (ville, groupement de communes). Dans la fonction publique territoriale, le recrutement s'effectue sur concours. L'évolution de carrière dépend aussi de la réussite à des concours internes.

Ou dans un groupe industriel

Dans le privé, l'agent d'exploitation de l'eau exerce principalement pour le compte de grandes entreprises de la distribution de l'eau (Suez, Veolia, Saur). Il peut aussi être employé au sein d'un laboratoire d'analyses et de contrôles, attaché, par exemple, à la station d'épuration d'une usine de production rejetant de l'eau. Dans l'industrie, les contrôles sont stricts, la réglementation environnementale est accrue et en constante évolution. Cela donne d'autres perspectives aux agents du traitement de l'eau.

Évolution possible

Avec l'expérience, l'agent d'exploitation de l'eau peut évoluer vers d'autres responsabilités au sein de l'entreprise publique ou privée et devenir chef d'équipe sur le terrain. Il peut également accéder à des fonctions de technicien, grâce à la formation continue.