Aide-chimiste

  • Synonyme : Agent/e de laboratoire Aide de laboratoire Laborantin/e Préparateur/trice laborantin/e

L'aide-chimiste concourt aux expériences et analyses réalisées dans les laboratoires industriels, participant ainsi à l'élaboration de nouvelles molécules, composants ou produits. Il intervient aussi lors des opérations de contrôle et de qualité.

L'aide-chimiste intervient en laboratoire d'analyse industrielle. Il effectue des observations et des manipulations en respectant des protocoles et rend compte de son travail d'analyse. Il élabore des préparations chimiques, utilise des appareils de mesure, contrôle et vérifie la qualité des produits. Il exerce aux côtés du technicien chimiste qu'il assiste dans ses tâches.

Niveau d'étude minimal requis

Niveau CAP, BEP

Statut professionnel

fonctionnaire ; salarié

Analyser des échantillons

L'aide-chimiste effectue des observations et des manipulations en laboratoire, en suivant des consignes scrupuleuses et des protocoles bien définis. Il élabore des préparations, par exemple des solutions, comme le dosage d'ions chlorés dans une eau du robinet. Il procède à des analyses chimiques et à des essais, sous le contrôle d'un technicien ou d'un ingénieur.

Contrôler les appareils

Pour cela, il utilise notamment des appareils de mesure ou des microscopes. Il contrôle d'abord le bon fonctionnement des appareils avant leur utilisation. Il peut notamment réaliser des mesures sur des matières premières ou sur des produits en fabrication pour vérifier leur conformité, en appliquant les instructions transmises par le technicien. Il note et communique les résultats aux techniciens de laboratoire d'analyse.

Veiller à l'hygiène

Il est aussi chargé de nettoyer les plans de travail et d'assurer l'entretien du matériel utilisé, afin de permettre l'analyse des échantillons dans les meilleures conditions. Après utilisation, il désinfecte le matériel et le range. Il traite les déchets issus des analyses comme il est convenu de le faire. Il gère également le stock des produits nécessaires aux diverses manipulations. Dans certaines entreprises, il est peut être amené à effectuer le conditionnement et l'étiquetage des produits fabriqués.

En laboratoire

L'aide-chimiste exerce principalement dans les laboratoires de contrôle qualité ou de recherche de l'industrie chimique : dans la chimie lourde, la chimie fine, la parachimie, le pétrole, l'électrochimie, les polymères... ou encore dans l'industrie automobile ou aéronautique. Mais il peut aussi exercer en dehors de l'industrie, dans le secteur de l'environnement ou dans tout type de laboratoire (de la police scientifique, universitaire...) utilisant des procédés chimiques.

Des horaires variables

En laboratoire de recherche et développement, l'opérateur a généralement des horaires réguliers. Dans l'industrie, la production en continu peut l'amener à travailler de jour comme de nuit, en fonction du roulement des équipes. Certaines entreprises industrielles entièrement automatisées fonctionnant 24 h/24, le travail y est alors organisé en 3 équipes se relayant tous les 8 heures.

Avec une tenue adaptée

À la paillasse, l'aide-chimiste doit respecter des règles de sécurité strictes et porter des EPI (équipements de protection individuelle) : blouse, gants, lunettes de protection... Il est en effet fréquemment exposé à des nuisances : hautes températures, dégagements chimiques, projections.

Rigueur et vigilance

Le respect des procédures est essentiel pour l'aide-chimiste : il s'assure ainsi que la sécurité est optimale sur son poste de préparation au sein du laboratoire. Ces gestes doivent être précis afin que les analyses ne soient pas faussées. Il doit toujours agir dans le respect des règles d'hygiène. C'est encore plus vrai dans l'industrie agroalimentaire où il s'agit d'éviter des risques de contamination. Quel que soit le secteur, respecter les bonnes pratiques de laboratoire est indispensable.

Connaissances techniques

S'il fait preuve de compétences et de savoir-faire dans l'analyse chimique, il peut aussi réaliser des mesures physiques ou de précision (métrologie). Il utilise parfois des logiciels spécialisés.

Communication écrite

Intégré au sein d'une équipe, il ne travaille pas seul et communique sur ses résultats. Il renseigne des documents de suivi concernant les échantillons analysés et rédige éventuellement des comptes-rendus qu'il transmet au technicien.

L'aide-chimiste possède au moins un CAP, mais les diplômes de niveau bac sont recommandés.

    Après la 3e

  • CAP employé technique de laboratoire ; industries chimiques ; agent de la qualité de l'eau

    Niveau bac

  • Bac professionnel procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons ; laboratoire contrôle qualité
  • Bac STL (sciences et technologies de laboratoire)
  • Titre assistant technique des laboratoires parfum, cosmétique et arômes
  • Titre préparateur en parfum, cosmétique et arômes

Une industrie en bonne santé

Placée au 7e rang mondial, l'industrie chimique française est le 2e producteur européen derrière l'Allemagne. C'est aussi le premier secteur exportateur en France. Les emplois se trouvent dans les laboratoires de contrôle et de recherche des industries chimiques, cosmétiques, pharmaceutiques, agroalimentaires. L'industrie chimique comprend la chimie lourde (ou de base) qui fabrique des produits de gros tonnage (sel, pétrole, calcaire) et la chimie fine qui élabore des molécules complexes, comme les principes actifs des médicaments, ou la parachimie (peintures, laques, résines).

Des emplois en régions

Le secteur de la chimie compte plus 3 300 entreprises employant 223 000 personnes en 2018 (chiffres France Chimie). Elles sont présentes sur tout le territoire français mais sont concentrées en Ile-de-France, Auvergne Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Hauts-de-France et Nouvelle-Aquitaine. On observe une régionalisation des spécialités : chimie en Rhône-Alpes, agroalimentaire en Bretagne et Pays de la Loire, etc. La chimie recrute 15 000 à 20 000 personnes par an et s'implique dans l'insertion des jeunes (plus de 6 000 contrats en alternance en 2018). Par la voie de la formation interne, l'aide-chimiste expérimenté peut devenir technicien chimiste.

Salaire du débutant

À partir du Smic.

Publications

Publications Onisep

Les métiers de la chimie
Collection Parcours
Parution 2016
Onisep
9782273012867

Les métiers des industries des papiers cartons
Collection Zoom sur les métiers
Parution 2019
Onisep
9782273014830

Les métiers de l'industrie du médicament
Collection Zoom sur les métiers
Parution 2017
Onisep
9782273013642

Présentation des métiers de la chimie par l'organisation professionnelle du secteur (Union des industries chimiques)
Site de l'organisation professionnelle des entreprises de la chimie
Site de la Maison de la chimie, espace métiers
Les entreprises du médicament
Site édité par un organisme professionnel sur les métiers et formations de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de l'environnement
Site du syndicat national des caoutchoucs et des polymères