Retour

Écriture documentaire à la première personne

Sans niveau spécifique
  • Être capable d’écrire un pitch de projet documentaire sonore qui énonce un thème et un ton
  • Être capable de susciter des conditions d’interview qui font naître une relation entre intervieweur.se et interviewé.e
  • Écrire des micros singuliers qui révèlent une personnalité et un rapport au sujet
Ces dernières années, l’émergence du podcast et de la narrative non fiction ont favorisé la multiplication des récits à la première personne. Qu’il s’agisse d’un.e simple narrateur.rice ou d’un récit réellement inspiré par une histoire personnelle, la part belle est faite au « je ».

Durant cette formation de 3 jours, organisée durant la semaine du 20e Festival Longueur d'ondes, animée par la scénariste et documentariste Adila Bennedjaï-Zou, il s’agira de distinguer la diversité de ces « je » pour choisir celui qui convient le mieux. D’un documentaire à l'autre, ce « je » est susceptible d’évoluer, y compris pour un.e même auteurice. Quoi qu’il en soit, dès lors qu’on assume la première personne, on devient un personnage à intégrer dans la dramaturgie du documentaire, on doit lui/se trouver une place, une voix et un rôle. Cette formation a pour objectif principal, à travers la définition de trois étapes majeures - formulation du sujet, recherche de situations sonores, construction de la narration -, de produire un récit documentaire personnel qui rencontre le collectif.

établissements

Trouver un conseiller près de chez vous
Retour en haut de page