Aller au contenu principal
Espace pro
Retour

Titre professionnel technicien de maintenance industrielle

Niveau BAC, BAC Pro, BP Formation potentiellement éligible au CPF

Les activités du technicien de maintenance industrielle visent trois grands objectifs :

  • redémarrer un équipement en panne le plus vite possible : c'est la maintenance corrective, qui consiste à poser un diagnostic, à réaliser la réparation par des actions appropriées, puis à remettre en service
  • éviter l'apparition de pannes : c'est la maintenance préventive, constituée de contrôles, de relevés, de nettoyage et d'échanges. On distingue les maintenances préventives systématique et conditionnelle
  • améliorer la disponibilité des équipements industriels en réalisant des modifications techniques ou organisationnelles sur les actions de maintenance et de production : c'est la maintenance améliorative

De manière ponctuelle, le (la) technicien(ne) participe à l'implantation de nouveaux équipements et aux travaux neufs de l'entreprise.
Il (elle) rédige les principaux documents opérationnels de maintenance et rapporte à sa hiérarchie, généralement le responsable maintenance, qui définit ses actions au travers d'un planning et du plan de maintenance. Il (elle) forme le personnel d'exploitation.
Les « équipements industriels » font référence à un ensemble de machines liées entre elles pour assurer une production. Elles sont construites pour une exploitation professionnelle en conditions parfois sévères de cadences et d'environnement et sont constituées de composants de technologies multiples.
Les conditions d'exercice de l'emploi se caractérisent par la prédominance de tâches pratiques réalisées au plus près des équipements qui implique une mise en oeuvre active de la prévention des risques. Les lieux d'intervention sont très différents d'un secteur à l'autre : atelier, site de production, salle propre. Une capacité d'adaptation est donc requise avec des conditions de travail parfois exigeantes : travail en hauteur, dans le bruit où la prévention des risques y est essentielle.
Le métier est fortement connoté « service » avec des échanges de type « client-fournisseur ».
Les métiers de la maintenance impliquent de la disponibilité ; l'emploi est souvent assorti d'astreintes, de travail de nuit et de week-end et il peut y avoir des dépassements d'horaire afin d'assurer la remise en production d'un équipement industriel stratégique.

 

BC 1 : Réparer les éléments électrotechniques et pneu-matiques d'un équipement industriel
  • Remettre en état ou réaliser un échange fonctionnellement équivalent des éléments de circuits électriques et d'automatisme d'un équipement industriel
  • Remettre en état ou réaliser un échange fonctionnellement équivalent des éléments de circuits pneumatiques d'un équipement industriel
BC 2 : Réparer les éléments mécaniques et hydrauliques d'un équipement industriel
  • Remettre en état ou réaliser un échange fonctionnellement équivalent d'un mécanisme d'un équipement industriel
  • Remettre en état ou réaliser un échange fonctionnellement équivalent des éléments de circuits hydrauliques d'un équipement industriel
BC 3 : Diagnostiquer une défaillance et mettre en service un équipement industriel automatisé
  • Diagnostiquer une défaillance sur un équipement industriel automatisé
  • Mettre en service un équipement industriel et former l'exploitant
BC 4 : Effectuer la maintenance préventive d'équipements industriels et réaliser des améliorations à partir de propositions argumentées
  • Rédiger et renseigner les documents opérationnels de maintenance sur un logiciel informatique
  • Mettre en œuvre les opérations courantes de maintenance préventive d'équipements industriels
  • Proposer des actions d'amélioration continue sur un équipement industriel
  • Réaliser une amélioration technique sur un équipement industriel
Titre professionnel technicien de maintenance industrielle

Sessions

Retour en haut de page