Aller au contenu principal
Espace pro

Une palette de formations

Date de création
3 minutes

Rubrique

Secteur d'activité

Article
Une palette de formations

Diplômes d’Etat, bacs pro, études universitaires… Le secteur sanitaire et social propose une grande variété de formations accessibles avec ou sans le bac. 

Cours sur la manutention des patients
Des formations avec ou sans le bac © Stéphane Cuisset
Des formations accessibles sans le bac

Certaines formations du secteur sont accessibles après une classe de 3ème. Plusieurs CAP ou bacs pros permettent par exemple d’accompagner des personnes dans leur vie quotidienne : le CAP agricole Services aux personnes et vente en espace rural, le CAP Assistant technique en milieux familial et collectif, que l’on peut compléter par une Mention complémentaire Aide à domicile, le Bac pro Accompagnement, soins et services à la personne option A à domicile, ou option B en structure, le Bac pro Services aux personnes et aux territoires, le Bac pro Animation-enfance et personnes âgées… 
D’autres diplômes permettent aussi de se diriger vers les métiers de l’appareillage comme le CAP Podo-orthésiste ou le Bac pro Optique lunetterie.
Il existe aussi certains diplômes d’Etat (DE) qui ne nécessitent aucun diplôme particulier pour entrer en formation : Aide-soignant, Auxiliaire de puériculture, Accompagnant éducatif et social, Moniteur éducateur, Technicien de l’intervention sociale et familiale. Avant de se présenter à l’admission de ces formations, il est cependant préférable d’acquérir un peu d’expérience et de maturité dans une première formation du secteur (en CAP ou en Bac pro) ou en préparant un bac général ou technologique. 

L’enseignement supérieur

Après le bac, le secteur propose différents cursus en 2, 3, 5 ans ou plus. Les formations, professionnalisantes, préparent généralement à un métier particulier. 
Certains métiers du social ou du paramédical sont ainsi accessibles avec un DE (un diplôme d’Etat) : éducateur spécialisé, assistant de service social, audioprothésiste… ou avec un Certificat de capacité : orthophoniste, orthoptiste… 
D’autres diplômes existent comme les BTS ou les BUT (qui remplacent les DUT à la rentrée 2021). Ils peuvent être complétés par une licence générale ou professionnelle, puis par un master. Ils peuvent aussi permettre d’entrer dans certains DE accessibles après un bac+2 comme le Diplôme d'Etat de conseiller en économie sociale familiale, accessible après un BTS économie sociale et familiale.
Proposées à l’université, les études de santé sont quant à elles plus longues : 9 à 12 ans d'études pour devenir médecin, 6 ou 9 ans pour devenir pharmacien, 6 à 9 ans pour devenir dentiste et 5 ans pour devenir sage-femme.

Les aides de la Région Bretagne

Si vous souhaitez vous former aux métiers du social et du paramédical, la Région peut financer votre formation - hors frais d’inscription. Elle attribue également des bourses d’études sur critères sociaux. Aucune condition d'âge n'est requise pour cela. 
Le montant maximum attribué pour une bourse est de 5 679 euros pour une année de formation. De nombreuses formations sont concernées.
Plus d’informations sur le site de la Région Bretagne.

Retour en haut de page